Anti-puces pour chats et chatons

Les puces sont les parasites de la peau les plus fréquemment rencontrés en médecine vétérinaire, notamment chez le chat. Les puces peuvent entraîner des dermatoses plus ou moins sévères. Le symptôme principal observé en cas d’infestation : les démangeaisons. Ces parasites peuvent aussi entraîner d’autres conséquences néfastes chez le chat auxquels les propriétaires ne pensent pas : anémie, transmission de vers digestifs, maladies du sang (bartonellose) …

Nos vétérinaires ont sélectionné pour vous une large gamme de produits antiparasitaires efficaces contre les puces, issue de marques 100% françaises, afin d’éviter les infestations de puces ou les traiter.

Sur la boutique Goodbro, vous trouverez des produits antipuces pour chats sous forme de colliers, des pipettes, des shampoings, des lotions, des foggers, des diffuseurs ou encore des sprays, et ce afin de protéger efficacement votre chat et votre habitat contre ces parasites nuisibles. Pour toute question n’hésitez pas à nous contacter sur bonjour@goodbro.fr.

Filtrer

14 résultats affichés

Pourquoi traiter son chat contre les puces ?

Le parasite de la peau (= parasite externe) le plus souvent rencontré en médecine vétérinaire est la puce. Aussi bien chez le chat que chez le chien. Chez le chat, c’est presque dans 100% des cas Ctenocephalides felis qui est mis en cause. Une puce adulte mesure entre 2 et 6 mm de long et est capable de faire des bonds de plus de 30 cm.

Il est donc capital de protéger son chat contre les puces, pour plusieurs raisons :

  • 1/ Les puces peuvent transmettre des parasites intestinaux comme le tænia , aussi appelé Dipylidium caninum , à votre chat. La transmission de ce vers digestif se fait lorsque votre chat avale des puces en faisant sa toilette ou se grattant avec sa langue.
  • Les puces peuvent entraîner des démangeaisons parfois très importantes. Parfois, il y a même apparition de réactions allergiques, parfois très sévères, en raison de la présence d’une protéine contenue dans la salive des puces. Les chats allergiques développent alors la maladie appelée “DAPP” pour “Dermatite Allergique aux Piqûres de Puces”. Les chats très allergiques à la salive de puces peuvent se gratter en continue, jusqu’au sang et s’auto-infliger des lésions cutanées : perte de poils, plaies, surinfections cutanées, croûtes …
  • Les puces sont des parasites cutané qui se reproduisent très vite. Sur votre chat, une puce pond en moyenne 50 œufs par jour. Ce qui fait que la quantité de puces adultes mise en évidence sur votre animal ne représente que 5% de la quantité de puces effectivement présente au sein de votre logement. Voilà pourquoi il est important de traiter votre chat rapidement, afin de ne pas vous retrouver avec une infestation de puces à votre domicile.
  • Les puces se nourrissent du sang de votre chat. En effet, elles le piquent pour pouvoir se reproduire. Lorsque l’infestation est importante, cela entraîne une anémie qui va affaiblir votre chat. Cette anémie est d’autant plus problématique qu’il s’agit d’un chaton, d’un vieux chat ou malade.

Comment choisir l’antipuces de son chat ?

Dans un premier temps, il convient de faire différence entre les produits antipuces dits insecticides, qui vont tuer les puces, et ceux qui sont dits insectifuges, qui vont seulement avoir un effet répulsif. Les produits insecticides sont à privilégier car ils sont plus efficaces. Ils constituent le traitement de choix en cas d’infestation chez votre chat ou si celui-ci est atteint de DAPP. Les antipuces répulsifs (à base de plantes) sont à utiliser seulement pour les chats qui sont très peu à risques d’attraper des puces, comme les chats d’intérieur strict, et/ou pendant la période hivernale quand il fait froid.

Ensuite, il faut choisir le format de l’antipuce que l’on souhaite appliquer sur son chat. Ce choix va dépendre du type de poil, de la facilité d’administration, du caractère de votre chat, du prix … Les antipuces pour chats existent sous différentes formes :

  • Pipettes spot-on: Elles sont à appliquer directement sur la peau du chat, bien au niveau du cou (entre les omoplates) en écartant bien les poils. Lisez bien la notice d’utilisation car il y a plusieurs précautions à respecter (ne pas caresser la zone après application, ne pas laver votre chat 48h avant jusqu’à 48h après l’application de la pipette, etc…). Il est faut aussi que la peau de votre chat soit en bonne santé. En moyenne, les pipettes antipuces ont une action de 4 semaines. Il faudra donc renouveler le traitement antipuce de votre chat tous les mois si nécessaire.
  • Colliers : Ce type d’antiparasitaire vétérinaire permet la diffusion d’un principe actif en continu pendant 6 à 10 mois. Ils doivent être correctement ajusté sur le cou de votre chat pour faire effet : ni trop serré, ni trop lâche. Tous ne sont pas à utiliser si votre chat va dehors car il y a un risque de rester accrocher et d’étranglement. Vérifiez avant sur l’emballage les préconisations du fabriquant.
  • Comprimés : Ce format d’antipuces est plus récent et le plus souvent vendu uniquement sur ordonnance vétérinaire. Leur avantage : pas de produits « chimiques » sur la peau. Ils sont très efficaces mais pas forcément facile à faire avaler à des chats. Certains appétents peuvent être émiettés dans la nourriture.
  • Shampoings : Pour les chats il n’existe le plus souvent que des shampoings antiparasitaire répulsifs ou bien qui collent les puces dans un amat siliconé. Leur effet ne dure donc pas dans le temps et doit être associé à un brossage régulier. Mieux vaut les privilégier en prévention ou en les associations à un autre mode de traitement.

La majorité des antipuces pour chats sont aussi efficaces contre d’autres parasites (insectes ou acariens). Les produits référencés chez GoodBro combinent souvent à l’action antipuces des actions :

  • Anti-tiques : A favoriser pour les chats qui sortent à l’extérieur en prévention de certaines maladies graves (maladie de Lyme …).
  • Anti-moustiques, : A favoriser chez les chats qui vivent sur le pourtour méditerranéen à risque de dirofilariose.
  • Anti-phlébotomes : Même si les chats sont moins sensibles à la leishmaniose, cette action est intéressante pour les chats qui vivent dans des secteurs à risques.

Quel est le meilleur antipuces pour chat ?

Chez le chat, les antipuces les plus efficaces sont ceux qui contiennent des insecticides et pas des répulsifs. Malgré tout, difficile de dire qu’il existe un produit plus efficace que tous les autres. Le plus adapté à votre animal sera celui qui sera efficace, tout en étant facile à administrer en fonction de son pelage et de son caractère. Car pour être efficace, un antipuce doit être administré correctement et que la fréquence de renouvellement soit bien respectée.

A quelle période de l’année traiter mon chat contre les puces ?

Les puces sont en général plus actives entre le printemps, l’été et l’automne. Si votre chat sort, il est donc recommandé de le traiter avec un produit efficace pendant toute cette période.

Pendant l’hiver, tout dépendra de la météo. S’il fait très froid, il y aura moins de puces dans l’environnement. Vous pourrez vous permettre de simplement surveiller. S’il fait doux, il y a aura toujours autant de puces dehors et si votre chat sort le risque restera équivalent au reste de l’année. Vous devrez donc continuer à le traiter pour éviter tout risque d’infestation.

ATTENTION : En cas d’infestation de puces massives à la maison. Si vous n’avez pas réussi à vous en débarrasser en totalité, les puces survivront bien au chaud chez vous pendant l’hiver ! Il y aura donc un risque de rechute même pour un chat qui vit strictement en intérieur.

Pendant combien de temps dois-je traiter mon chat en cas d’infestation de puces ?

Si votre chat a des puces, vous ne pourrez pas vous en débarrasser en traitant une seule fois votre chat (durée de 4 semaines de référence pour la plupart des pipettes). En effet, les œufs / larves / nymphes présentent dans votre maison (coussin, tapis, textiles, lattes de parquet …) peuvent survivre jusque 6 mois !. En plus, elles ne sont pas tuées par les insecticides appliqués sur votre animal.

Recommandation : Traiter votre chat pendant une période minimale de 3 mois. Continuez à traiter votre chat avec des antipuces de manière préventive pour éviter une nouvelle infestation. En cas d’infestation majeure, n’hésitez pas à traiter votre chat 6 mois minimum directement.

Si vous avez d’autres animaux chez vous (chiens, chats, lapins, furets …), il faudra aussi les traiter avec des produits adaptés à chaque espèce. Tout animal non traités sera un réservoir pour permettre aux puces de continuer de proliférer chez vous.

Ai-je toujours besoin de traiter ma maison en cas d’invasion de puces sur mon chat ?

Souvenez-vous que 90% des puces qui sont dans votre maison sont des œufs, des larves ou des nymphes. Les puces adultes visibles sur votre chat ne représentent que la partie immergée de l’iceberg. Chaque puce adulte peut, en plus, pondre une cinquantaine d’œuf dans la journée.

En cas d’infestation massive, il est recommandé de traiter votre logement avec des antiparasitaires insecticides spécifiques de l’habitat. Ces produits vont avoir un effet sur les formes immatures de la puce (ce qui n’est pas le cas des produits utilisés sur votre chat). Ces antiparasitaires existent sous forme de sprays ou de diffuseurs (foggers). En tuant la majeure partie des formes immature de puces chez vous, ils vont diminuer la pression parasitaire et diminuer le temps nécessaire de traitement sur votre chat. Il sera soulagé beaucoup plus rapidement.

Suivez bien les recommandations des notices d’utilisation car ces produits sont assez agressifs. Ne respirez pas les fumées, de même que votre chat et les autres animaux présents chez vous. Les temps de pose, conseils d’aération, etc… à respecter y sont bien indiquées

Le temps de rémanence de ces insecticides pour l’habitat varie d’une marque à l’autre : quelques semaines à quelques mois.

Législation concernant les produits antipuces chez le chat

Plusieurs antiparasitaires externes, dont des antipuces, sont soumis à prescription vétérinaire. Cela signifie que ces produits ne peuvent être délivrés qu’après obtention d’une ordonnance à la suite d’une consultation par le vétérinaire traitant de votre chat. Sachez que seul le vétérinaire qui a délivré une ordonnance peut ensuite délivrer ces produits aux propriétaires (ainsi que les pharmaciens). Vous ne pouvez donc pas récupérer un produit sur ordonnance, même antipuce, chez un autre vétérinaire !

Les autres produits antipuces sont dits exonérés : leur vente est permise sans ordonnance chez le vétérinaire, le pharmacien et d’autres professionnels qui ne sont pas des ayants-droit (animalerie, boutique en ligne …).

Vous avez une question ou besoin d’un conseil sur un produit ? N’hésitez pas à nous contacter sur bonjour@goodbro.fr;

  • Des produits
    premium

  • Sélectionnés
    par des vétérinaires

  • De marques
    françaises

  • Plus de 500
    références produits

Affinez votre recherche

Catégories

Affinez votre recherche

Marques

Type de produit

Âge de l'animal

Certification / Spécificité

Retour en haut de page
Collier insectifuge chaton Francodex