Les dents sont des organes durs, réellement indispensables au bien-être et à la bonne santé de nos animaux de compagnie. Elles permettent la préhension de la nourriture et la mastication, deux actions nécessaires à nos chiens pour se nourrir et rester en bonne santé. Voilà pourquoi maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire est fondamental chez nos animaux de compagnie.

Que pensez-vous savoir sur les dents de votre chien ? Un vétérinaire vous explique dans cet article absolument tout ce qu’il est important de savoir sur les dents de votre chien : perte des dents de lait, occlusion dentaire normale et pathologique, comment bien prendre soin des dents de son chien …

Denture VS dentition et formule dentaire du chien



Avant tout, il est essentiel de faire un point de vocabulaire.

Quand on parle de denture, on évoque l’ensemble des dents présentes dans la gueule d’un chien. Alors que la dentition correspond à l’ensemble des processus qui vont permettre la mise en place des dents, donc de la denture.

Par abus de langage, le terme dentition remplace très souvent celui de denture, ce qui pourra être le cas dans cet article.

La formule dentaire est une façon d’exprimer combien de dents de chaque type possède un mammifère hétérodonte, comme l’Homme ou le chien, sur chaque demi-mâchoire (inférieure et supérieure) : I ?/? C ?/? P ?/? M ?/? (I : incisives, C : canines, P : prémolaires, M : molaires).

Dentition du chiot



L’espèce canine est dite diphyodonte, c’est-à-dire qu’avant d’avoir une denture adulte, les jeunes présentent une denture lactéale.

A la naissance, les chiots n’ont pas de dents. Elles n’auraient aucune utilité puisque le chiot va téter sa mère au cours des premières semaines de vie et ne mangera pas de nourriture solide avant le sevrage. Les dents vont commencer à apparaître légèrement avant cette période.

Formule dentaire du chiot



Un chiot dispose de 28 dents de lait, réparties selon la formule dentaire suivante → I 3/3 C 1/1 P 3/3 M 0/0

C’est-à-dire qu’un chiot possède 6 incisives, 2 canines et 6 prémolaires sur la mâchoire supérieure, la même chose au niveau de la mâchoire inférieure, et qu’il n’a pas de molaires.

dents de lait chez le chiot

Age d’apparition des dents de lait du chiot



Les premières dents de lait, aussi appelées dents déciduales, à apparaître dans la gueule d’un chiot sont les incisives et les canines. Elles sortent des gencives entre 20 et 30 jours de vie. Les prémolaires de lait se mettent en place vers l’âge de 4-5 semaines.

Que faire si les dents de lait ne tombent pas ?



Les dents de lait chez le chiot vont progressivement tomber et être remplacées par les dents définitives. La denture adulte est définitivement établie vers l’âge de 6-7 mois en fonction des races et des individus. Passé cet âge, si des dents de lait sont persistantes, il convient de les extraire chirurgicalement. La stérilisation de votre chien peut être l’occasion de profiter de l’anesthésie générale pour réaliser ce geste.

Il est important de faire retirer ces dents persistantes car elles peuvent entraîner des malocclusions dentaires qui, à terme, favorisent la formation de tartre et le développement d’une maladie parodontale. Les crocs de laits sont les dents déciduales qui ont le plus souvent tendance à ne pas tomber, en particulier chez les chiots de petites races. N’hésitez pas à vérifier vous-même dans la gueule de votre chiot ou à demander à votre vétérinaire de regarder à l’occasion d’une consultation.

Quelle incidence sur le comportement des chiots ?



Les dents de lait peuvent être gênantes, voire douloureuses, pour les chiots (comme pour les bébés !) :

  • Lorsqu’elles percent les gencives pour passer à travers,
  • Lorsqu’elles commencent à bouger pour laisser la place aux dents définitives.

De ce fait, les chiots ont encore plus tendance à mordiller et mâchouiller tout ce qui passe à leur portée pendant les premiers mois de leur vie. C’est le même principe que les bébés et leur anneau de dentition, pour masser et soulager les gencives inflammées. N’hésitez donc pas à leur mettre à disposition des jouets adaptés pour les apaiser et éviter qu’ils ne « fassent leurs dents » sur votre mobilier ou vos chaussures !

Dentition du chien adulte



Les dents définitives portent bien leur nom car elles sont les dernières mises en place et ne seront jamais remplacées. Il est donc important de bien en prendre soin pour qu’elles restent en bonne santé pendant toute la vie de l’animal.

Formule dentaire du chien



Un chien adulte dispose de 42 dents de lait réparties selon la formule dentaire suivante → I 3/3 C 1/1 P 4/4 M 2/3

C’est-à-dire qu’un chien possède :

  • 6 incisives, 2 canines, 8 prémolaires et 4 molaires sur la mâchoire supérieure,
  • 6 incisives, 2 canines, 8 prémolaires et 6 molaires sur la mâchoire inférieure,

Les canines sont également appelées les “crocs”. La dernière prémolaire de la mâchoire supérieure (la plus grosse des dents de cette hémi-mâchoire) est appelée carnassière maxillaire et la première molaire de la mâchoire inférieure (la plus grosse des dents de cette hémi-mâchoire) est appelée carnassière mandibulaire.

formule dentaire du chien adulte

Age d’apparition des dents définitives chez le chien



Les dents définitives commencent à remplacer les dents de lait vers l’âge de 3-4 mois et sont toutes en place vers 6-7 mois. Il n’est pas fréquent de trouver une dent de lait de son chien au sol car ils ont plutôt tendance à les avaler.

Dents  Date d’éruption moyenne des dents définitives
Incisives Pinces 4 mois
Mitoyennes 4-5 mois
Coins 5 mois
Canines Crocs 4 mois
Prémolaires PM1 4-5 mois
PM2, PM3 et PM4 5-6 mois
Molaires M1 4-5 mois
M2 5-6 mois
M3 6-7 mois

Occlusion dentaire normale chez le chien



L’occlusion dentaire correspond à la façon dont les dents de chaque mâchoire sont en contact quand la gueule de votre chien est fermée. Si les dents de votre chien ne s’imbriquent pas correctement, on parle de malocclusion dentaire.

Une malocclusion dentaire peut avoir plusieurs origines :

  • Certaines races ont, par la forme de leur crâne, un décalage entre la mâchoire supérieure et la mâchoire inférieure. Les races de chiens brachycéphales (avec le museau écrasé) et les races toys sont particulièrement concernées,
  • Une malformation congénitale entraînant un décalage entre la mâchoire supérieure (maxillaire) et inférieure (mandibulaire). On parle de chien prognathe lorsque la mâchoire inférieure est trop longue et qu’elle dépasse vers l’avant. Inversement, on parle de chien brachygnathe lorsque la mâchoire inférieure est trop courte,
  • Une fracture de la mâchoire imparfaitement réparée,
  • La persistance de certaines dents de lait qui restent accolées aux dents définitives et engendrent un décalage.
Chien prognathe : malocclusion dentaire et donc favorise la gingivite

Si les dents ne sont pas correctement apposées, le dépôt de plaque dentaire et de tartre dans certaines zones sera favorisé. Ces chiens sont donc plus sensibles à l’apparition de problèmes bucco-dentaires.

A quoi servent les dents de mon chien ?



Le chien est une espèce de mammifère hétérodonte, c’est-à-dire qui possède plusieurs sortes de dents, avec des fonctions différentes. Le chien utilise chacune de ses dents avec un objectif différent pour pouvoir manger sa nourriture.

Les incisives : il y en a 6 sur chaque mâchoire et chacune d’entre elles ne dispose que d’une seule racine. Les deux incisives du milieu sont appelées « pinces », les suivantes « mitoyennes » et les plus latérales « coins ». Ces dents permettent d’attraper la nourriture et de découper les aliments.

Les canines : il y en a 2 sur chaque mâchoire et chacune d’entre elles ne présente qu’une unique racine de grande taille. Les canines, ou crocs, permettent d’attraper et de dilacérer les aliments. Ce sont ces dents qui permettaient aux chiens, à l’état sauvage, de tuer leurs proies.

Les prémolaires : il y en a 4 sur chaque mâchoire. La dernière prémolaire supérieure est la plus grosse et est aussi appelée carnassière. Toutes ces dents possèdent 2 racines hormis la carnassière qui en a 3. Ces dents vont permettre au chien d’écraser, de déchiqueter et de broyer sa nourriture.

Les molaires : il y en 2 au niveau de la mâchoire supérieure et 3 au niveau de la mâchoire inférieure. La première molaire inférieure est la plus grosse et elle est aussi appelée carnassière. Les molaires supérieures ont 3 racines alors que les deux premières molaires inférieures n’en ont que 2. La dernière molaire inférieure, toute petite, n’a qu’une seule racine. Comme les prémolaires, ces dents permettent de déchirer et de broyer la nourriture.

Des questions sur la dentition de votre chien ?

échangez avec un vétérinaire rapidement

  • Par écrit
  • De vive voix
  • En vidéo
Parler à un vétérinaire

Comment estimer l’âge d’un chien grâce à sa dentition ?

 

Les dents peuvent être un moyen relativement fiable d’estimer l’âge d’un chien. C’est particulièrement le cas chez les chiots, pour qui on connaît avec assez de précision l’âge de sortie des dents de lait et l’âge d’apparition des dents définitives.

Pour estimer l’âge d’un chien adulte en se basant sur sa dentition, on regarde le degré d’usure de ses dents. Cependant, estimer l’âge avec précision est assez compliqué car certains chiens ont une très mauvaise hygiène bucco-dentaire, des dents qui s’usent très vite, alors qu’ils sont relativement jeunes. De même, les chiens qui ont tendance à jouer avec des cailloux ou des bâtons peuvent avoir des dents cassées ou limées, ce qui va fausser l’interprétation de son âge.

Pourquoi est-il essentiel que son chien ait une bonne hygiène bucco-dentaire ?

 

Avoir de belles dents et une bouche saine est essentiel pour que son animal ne soit pas gêné et puisse manger correctement toute sa vie. Si l’on n’entretient pas les dents et la gueule de son animal de compagnie, différentes affections peuvent se développer et entraîner parfois des conséquences assez sérieuses.

A l’heure actuelle, la plupart des chiens ont déjà du tartre sur leurs dents et un début de maladie parodontale dès l’âge de 3 ans.

Plaque dentaire, tartre et maladie parodontale

 

A chaque fois que votre chien mange, des résidus de nourriture restent coincés entre ses dents. Ces résidus attirent certaines bactéries de la cavité buccale qui se fixent dessus et produisent un biofilm de protection. C’est le mélange débris/salive/bactéries qui va former ce que l’on nomme la plaque dentaire, à la surface des dents de votre chien. La plaque dentaire est de couleur blanchâtre et molle : vous pouvez la retirer des dents de votre animal en grattant.

Si la plaque dentaire n’est pas retirée, elle va progressivement se minéraliser pour former un dépôt de tartre de plus en plus épais, dur, de couleur jaune à marronnasse. Une fois que le tartre apparaît, un cercle vicieux se met en place. En effet, la surface rugueuse du tartre facilite l’adhésion de nouvelles bactéries à sa surface et donc de plaque dentaire qui, à terme, va former une nouvelle couche de tartre …. Et ainsi de suite.

Pour retirer le tartre, il n’y a d’autre choix que de recourir à la réalisation d’un détartrage par votre vétérinaire.

mauvaise haleine chez un chien à cause du tartre

Si le tartre n’est pas retiré, les bactéries qui le composent vont s’infiltrer :

  • Au niveau des gencives, générant une inflammation : c’est la gingivite. Les gencives s’épaississent, deviennent de plus en plus rouges, saignent et finissent par se rétracter, laissant apparaître les racines dentaires ;
  • Sous les gencives et vont attaquer les tissus de soutien des dents (ligament parodontal et os alvéolaire). Elles vont progressivement entraîner leur destruction et, à terme, provoquer le déchaussement voire la chute des dents.

C’est ce qu’on appelle la maladie parodontale ou parodontite. Les lésions finissent par devenir irréversibles et, même avec des soins dentaires appropriés, le vétérinaire sera obligé d’extraire les dents qui ne tiennent plus en place pour soulager l’animal.

Mauvaise haleine

 

Le tartre et la gingivite, du fait des bactéries qui en sont la cause, sont responsables chez le chien de mauvaise haleine, aussi appelée halitose. Le degré de mauvaise odeur dépend bien évidemment de chaque individu. Néanmoins, plus les lésions seront sévères, plus la mauvaise haleine sera importante.

Abcès dentaire

 

Un abcès peut se former autour d’une dent :

  • Si un corps étranger se pique dans la gencive et qu’il n’est pas retiré (morceau de bois par exemple) ;
  • Dans les cas très avancés de maladie parodontale car les bactéries s’installent en profondeur sous la gencive.

C’est une affection très douloureuse. L’abcès forme une masse circulaire, plus ou moins visible en fonction de sa localisation. Une antibiothérapie est nécessaire. Par ailleurs, il faut très souvent extraire la dent atteinte car ses tissus de soutien sont souvent détruits.

Les caries

 

Elles sont très rares dans l’espèce canine et ce, même si vous ne brossez jamais les dents de votre animal, car leur alimentation est beaucoup plus pauvre en sucre que la nôtre.

Migration de bactéries dans l’organisme

 

En cas de foyer infectieux important dans la cavité buccale de votre chien (abcès dentaire, maladie parodontale très avancée), il existe un risque que les bactéries pénètrent la circulation sanguine. Les bactéries se déplacent alors dans l’organisme, ce qui peut avoir des conséquences extrêmement graves pour votre animal : endocardite, myocardite, atteinte rénale …

Comment prendre soin des dents de son chien ?

 

Comment faire alors pour éviter que son chien ait une mauvaise haleine (ce qui n’est pas terrible pour les séances de caresses), du tartre et une maladie parodontale avancée ? Il convient de mettre en place des rituels d’hygiène bucco-dentaire pour son animal de compagnie. Ceci est indispensable pour lutter contre ces désagréments parfois irréversibles. Les techniques sont nombreuses et plus vous arriverez à mettre de choses en place et à être rigoureux, plus vous serez efficaces en termes de protection des dents de votre chien.

boutique Goodbro produits d'hygiène bucco-dentaire pour chien

Brosser les dents de son chien

 

Brosser régulièrement les dents de son chien, c’est la solution la plus efficace pour garder ses dents propres. En dentisterie humaine, il est recommandé de nous brosser les dents matin et soir pendant deux minutes. Il est illusoire d’espérer réaliser la même chose pour nos compagnons à quatre pattes, par manque de temps et de coopération.

Il est donc important d’habituer le plus rapidement possible nos animaux, dès le plus jeune âge. Si vous adoptez un chiot, habituez-le dès l’âge de 3 mois en lui frottant les dents et les gencives avec votre doigt et récompensez-le lorsqu’il se laisse faire. Avec le temps, vous pourrez utiliser un doigtier ou une brosse à dents souple pour avoir un réel effet de nettoyage mécanique. Cela peut être un peu plus compliqué d’habituer un chien adulte à se faire brosser les dents. Mais n’abandonnez pas et essayez progressivement, votre succès dépendra en partie du caractère de votre chien pendant cet exercice.

Utilisez si possible, en plus de la brosse à dents, un dentifrice adapté pour les chiens. A l’effet mécanique de la brosse à dents, vous rajouterez un effet chimique pour lutter contre la formation de la plaque dentaire, du tartre et pour réduire l’inflammation gingivale. Il ne faut jamais utiliser de dentifrice humain pour votre animal car ils sont trop riches en fluor. Le chien ayant tendance à avaler le dentifrice, ceci pourrait s’avérer dangereux pour sa santé à moyen terme. Les dentifrices pour animaux ont une composition adaptée et un goût appétent.

Essayez de brosser les dents de votre chien au moins 3 fois par semaine. Néanmoins, il s’agit d’un minimum. Plus le brossage dentaire sera fréquent, mieux cela sera pour votre chien. Essayez si possible de brosser les dents de votre chien du bord gingival au bord externe, pour éviter de ramener les bactéries sous les gencives. Et n’oubliez pas non plus de brosser les molaires, même si elles sont bien cachées au fond de la gueule de votre animal.

Lamelles à mâcher, dentifrice à croquer ou en poudre, bain de bouche

 

En médecine vétérinaire, il existe un large éventail de produits d’hygiène bucco-dentaire. Ces produits sont idéaux :

  • Si vous ne parvenez pas à instaurer le brossage des dents chez votre chien ;
  • En parallèle du brossage des dents, si cela ne peut pas être réalisé quotidiennement.

Les produits d’hygiène bucco-dentaire classiques présentent :

  • Une action mécanique qui va permettre de casser et éliminer la plaque dentaire en formation,
  • Une action biologique qui va lutter contre les bactéries responsables de l’inflammation buccale et la mauvaise haleine.

Vous pouvez donner à votre chien des lamelles à mâcher (ou sticks) qui, par leur forme et leur consistance, vont favoriser la mastication. Comme la brosse à dents, elles permettent de frotter sur les dents et de lutter contre la formation du tartre. Certaines marques de lamelles à mâcher ajoutent dans leurs produits des substances agissant sur les bactéries, luttant contre l’inflammation, réduisant la mauvaise haleine ou encore empêchant la minéralisation de la plaque dentaire …

De la même façon, vous pouvez utiliser des dentifrices en poudre à déposer sur la nourriture, en liquide à diluer dans la gamelle d’eau (comme un bain de bouche) ou à croquer. Ces produits vont essentiellement avoir une action biologique et vont lutter contre la mauvaise haleine de votre animal ainsi que ralentir la formation du tartre. Ces produits contiennent des molécules variables en fonction des marques : antiseptique comme la chlorhexidine, algues, agents abrasifs …

Tous ces produits d’hygiène bucco-dentaire n’ont d’intérêt que s’ils sont utilisés dans la durée.

Nos meilleurs produits d'hygiène bucco-dentaire pour chien

Des croquettes haut de gamme pour chien

 

En matière d’hygiène bucco-dentaire, chez le chien, mieux vaut donner à son animal une alimentation sèche de qualité car elle va favoriser la mastication, plutôt que de la nourriture molle comme la pâtée qui va, en plus, laisser plein de résidus collés sur les dents. Certaines marques de croquettes proposent même des croquettes de très grosse taille ou avec une forme spéciale, encourageant le chien à bien mâcher avant de pouvoir ingérer les croquettes. La mastication de ces aliments durs a un effet abrasif sur les dents et participe à retirer la plaque dentaire déjà en place.

Jouets à mâcher

 

Tout ce qui peut favoriser la mastication chez votre chien a un effet sur sa santé bucco-dentaire. N’hésitez donc pas à vous procurer des jouets à mâcher en plastique, des cordes, des os épais … qui vont l’inciter à ronger toute la journée. Cela permet, encore une fois, d’éliminer en partie la plaque dentaire présente à la surface de ses dents et de ralentir l’apparition du tartre.

Visite régulière chez le vétérinaire

 

Chez vous, essayez de regarder l’état de la gueule de votre animal de compagnie régulièrement. Profitez de chaque visite chez le vétérinaire pour faire le point sur la santé buccale de votre compagnon.

Chez le chiot, faites attention aux dents de lait. Si votre vétérinaire détecte une persistance de celles-ci, suivez ses conseils et faites-les retirer sous anesthésie générale. Passé l’âge de 7 mois, si des dents de lait sont toujours en place, il n’y a plus aucune chance qu’elles tombent seules. Il est alors nécessaire de les retirer chirurgicalement pour éviter toute malocclusion dentaire qui accélérerait la formation de tartre et favoriserait les problèmes bucco-dentaires. Ce genre d’intervention peut être réalisée à l’occasion de la stérilisation de votre animal afin de profiter de l’anesthésie générale.

Bien que les chiens supportent assez bien d’avoir des dents endommagées, le vétérinaire pourra vérifier si celles-ci posent problème ou non. Si oui, l’extraction dentaire est la solution.

Détartrage

 

En dépit de tous les efforts que vous allez fournir pour que votre chien ait une bonne hygiène bucco-dentaire, du tartre finira toujours par s’installer en quantité plus ou moins importante. Comme pour nous, un détartrage régulier est nécessaire malgré notre brossage de dents deux fois par jour.

Suivez bien les recommandations de votre vétérinaire et, dès que les dents de votre chien sont trop entartrées, faites-le détartrer. L'objectif est d’éviter le développement d’une parodontite avancée avec des lésions dentaires étendues et irréversibles. Il vaut mieux réaliser un détartrage régulier (tous les ans par exemple) plutôt que d’attendre pour faire un gros nettoyage qui, au final, mettra probablement en évidence de grosses lésions dentaires douloureuses et qui nécessiteront des soins plus lourds et onéreux : antibiotiques, analgésiques, extractions dentaires …

Chien pendant un détartrage car il a du tartre et une gingivite

Un détartrage pour chien est toujours réalisé sous anesthésie générale car on ne peut pas compter sur nos compagnons pour rester patient et sage pendant cette procédure parfois longue et désagréable ! Votre vétérinaire adaptera toujours le protocole d’anesthésie à votre animal, en particulier lorsqu’il prend de l’âge. Chez les chiens très âgés, choisir de faire détartrer son animal est une décision qui doit être prise en conscience par le propriétaire, avec son vétérinaire, en prenant connaissance de l’ensemble des risques mais également des bénéfices de la procédure.

Comment savoir si mon chien a mal aux dents ?

 

Si votre chien a mal aux dents ou aux gencives vous pourrez observer :

  • Une baisse d’appétit alors que votre chien semble avoir envie de manger,
  • Une préférence pour certains types de nourriture plus facile à manger : pour certains chiens cela peut être une préférence pour la pâtée alors que d’autres vont préférer les croquettes qu’ils vont pouvoir gober,
  • Une difficulté à mâcher,
  • Des vocalises : plaintes, gémissements
  • Des changements de comportement : un chien qui peut aller s’isoler et avoir des réactions parfois agressives lorsque vous essayez de toucher sa bouche. Souvent les chiens se frottent la gueule avec leur patte,
  • Une mauvaise haleine.

Si vous avez le moindre doute, consultez rapidement votre vétérinaire afin qu’un traitement adapté puisse être mis en place le plus vite possible.

Comment nourrir un chien qui n’a plus de dents ?

 

Certains vieux chiens peuvent ne plus avoir de dents ou presque, car ils souffraient d’une maladie parodontale tellement avancée que la plupart des dents sont tombées seules ou ont été retirées. Heureusement, les chiens supportent plutôt bien cette condition car ils n’ont plus mal.

Certains vont alors manger comme avant, en gobant leurs croquettes sans se poser de questions. Pour d’autres, il sera nécessaire d’adapter l’alimentation.

Pour cela vous pouvez :

    • Humidifier les croquettes avec de l’eau tiède pour les ramollir ;
    • Proposer une alimentation humide à base de pâtée ou une ration ménagère avec des petits morceaux ;
    • Proposer une alimentation sèche différente avec des croquettes de petite taille.

Êtes-vous sûr de lui donner la meilleure alimentation ?

Découvrez notre boutique d'aliments

  • Produits
    premium
  • Sélectionnés par
    nos vétérinaires
  • Origine 100%
    Française
Je shop