En France, la vaccination du chat n’est pas soumise à réglementation, et donc n’est pas obligatoire, sauf dans un cas bien particulier. Malgré tout, la vaccination reste un outil essentiel pour protéger nos animaux de compagnie contre des maladies graves et parfois mortelles. Dans cet article, un vétérinaire va vous expliquer quel est l’objectif de la vaccination, quels sont les vaccins recommandés chez le chat et dans quel cas particulier la réalisation d’un vaccin est obligatoire ?

Pourquoi vacciner son chat ?



Vacciner son chat consiste à stimuler son système immunitaire, en injectant dans son organisme un ou plusieurs agents pathogènes, après les avoir rendus inoffensifs. Certaines maladies étant très contagieuses et parfois très graves, il est utile de vacciner les chats contre celles-ci de façon à préparer l’organisme à se défendre s’il entre en contact avec l'agent infectieux. De cette façon, on diminue le nombre de chats malades dans la population générale et on limite les formes sévères de la maladie chez les chats vaccinés.

Le protocole vaccinal change suivant l’âge du chat et les vaccins utilisés. Il est nécessaire de suivre le protocole de vaccination mis en place par votre vétérinaire traitant. Vous pouvez consulter notre article sur « vaccin du chat, les indispensables pour votre animal » pour en savoir plus à ce sujet.

Quels sont les vaccins recommandés chez le chat ?



Vacciner son chat n’est obligatoire que dans très peu de cas dans notre pays. Néanmoins, ce n’est pas parce que la vaccination n’est pas obligatoire qu’il n’est pas fortement recommandé de vacciner nos animaux contre certaines maladies. Il existe plusieurs maladies (virales) pour lesquelles la vaccination est considérée comme essentielle chez le chat dans nos régions :

  • Le coryza
  • Le typhus aussi appelé panleucopénie féline
  • La leucose pour les chats qui ont accès à l'extérieur
  • La rage (R)

Toutes ces infections sont assez graves et certaines sont mortelles chez le chat. Elles sont aussi assez contagieuses.

Le dernier vaccin existant dans l’espèce féline est celui contre la chlamydiose. Il est considéré comme facultatif et son intérêt dépend du mode de vie du chat et de sa fragilité (chat vivant en collectivité, présentant des conjonctivites chroniques…).

Vous avez un doute ?

échangez avec un vétérinaire rapidement

  • Par écrit
  • De vive voix
  • En vidéo
Parler à un vétérinaire

Dans quels cas la vaccination est-elle obligatoire chez le chat ?



Les voyages à l’étranger



En cas de voyage hors du territoire français, la vaccination antirabique est obligatoire pour les chats. Il est nécessaire :

  • Que le chat ait plus de 15 semaines minimum pour voyager
  • Qu’il soit identifié avec une puce électronique
  • Qu’il soit vacciné contre la rage (vaccin possible seulement à partir de l’âge de 12 semaines minimum = 3 mois). La vaccination antirabique n’est considérée valide, pour sortir du territoire français, qu’au minimum 21 jours après l’injection vaccinale.
  • Qu’il possède un passeport européen dans lequel la vaccination antirabique sera rapportée.

En fonction de la destination (UE ou non), les règles à respecter seront plus ou moins strictes. Il faut alors bien se renseigner. Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter notre article Vaccins obligatoires chat pour voyager en Europe et dans le Monde Entier.

Admission dans certains lieux



Dans ces cas-là, il n’existe pas véritablement d’obligation aux yeux de la loi française, mais certains établissements exigeront une certification que votre animal est vacciné contre certaines maladies pour lui autoriser l’accès.

Si vous voulez mettre votre chat en pension ou dans une chatterie, celle-ci peut exiger que votre chat soit correctement vacciné :

  • Contre le typhus et le coryza.
  • Et parfois aussi contre la leucose.
  • Et parfois aussi contre la rage.

Il en est de même si vous voulez présenter votre chat à un concours félin.

Si vous souhaitez amener votre chat en camping pendant les vacances, celui-ci peut également exiger que votre chat soit à jour de ses vaccins essentiels (Typhus, Coryza et Leucose) et de la rage.

Il faut donc vous renseigner en amont, afin de prendre les dispositions nécessaires si votre chat n’est pas à jour de son protocole vaccinal. Si les conditions demandées par ces entités ne sont pas respectées, ils pourront vous refuser l’entrée.

Vaccins obligatoires chez le chaton ?



Lors de la vente ou de la cession d’un chaton, celui-ci ne doit pas obligatoirement être vacciné. Par contre, il doit :

  • Être âgé d’au moins 8 semaines ;
  • Être identifié (identification électronique préférée, le tatouage est seulement toléré sur le territoire français) ;
  • Avoir été examiné par un vétérinaire quelques jours avant la cession et posséder un certificat de bonne santé.

Même si la vaccination n’est pas obligatoire, elle est recommandée dès l’âge de 2 mois (possible dès 8 semaines) pour toutes les maladies considérées comme essentielles dans l’espèce féline. Faire vacciner son chaton est un gage de bonne volonté et de souhait, si possible, de céder un animal protégé contre des maladies graves chez le jeune animal. Evidemment, la vaccination n’est jamais efficace à 100% sur les jeunes à cause des anticorps maternels persistants, mais elle a le mérite de vouloir protéger au maximum des individus à risques. Si le chaton que vous avez adopté n’est pas encore vacciné, prenez rapidement rendez-vous chez votre vétérinaire afin de savoir s’il est en bonne santé et de commencer un protocole de vaccination adapté à son nouveau mode de vie.